♣ inside gay community

gaypride's party ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (m) SOMERHALDER ♣ quand l'amour devient un jeu (RESERVED)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kobra-Guillermi Ruderigos
avatar
BE WHO YOU ARE.
Attirance envers une personne du même sexe:
95/100  (95/100)
Entre partenaires particuliers:
MessageSujet: (m) SOMERHALDER ♣ quand l'amour devient un jeu (RESERVED)   Lun 26 Juil - 14:32

Baltasar (Adolfo) Galacho
négociable

feat ian somerhalder
(c) Mymz
"Petite phrase"
    INFORMATIONS PERSONNELLES.

    Age : vingt trois ans
    Orientation sexuelle : bisexuel
    Statut : célibataire (coureur de jupons!)
    Née à : Madrid, Espagne
    Origines : espagnole
    Etudes/Métiers : au choix
    Disponibilité : RÉSERVÉ

Baltazar est l'aîné d'une famille très aisée. Cependant, le jeune homme n'a rien du fils modèle. Déjà en maternelle, quand il avait à peine trois ans, ses parents étaient convoqués dans le bureau de la maîtresse, où celle-ci soupçonnait monsieur et madame Galacho de laisser regarder des films X à leur fils, puisqu'à l'école il avait un comportement suspect à propos des relations entre hommes et femmes. Les années ont passé et nous avons pu remarquer que ce gamin était précoce, à tous les niveaux (scolairement parlant *baf* ; culturellement etc.) Pour en terminer là, Baltazar est originaire de Madrid et serait venu à Barcelone -pour des raisons à définir- seulement pour ses douze ans, à son entrée au collège (où il a rencontré Kobra cf relation).




Nom et Prénom:
Votre Avatar:

« tu me fais bander Ruderigos » La soirée venait de se terminer, tous les invités de la jeune femme étaient partis. Il était plus de quatre heures du matin et il restait qu'un seul ami de celle-ci, toujours à l'appel : Baltazar. A voir l'état de l'appartement de la jeune femme, Kobra regretta soudainement d'avoir organisé une grande fête pour son anniversaire. D'accord, elle avait eu vingt ans, mais si elle avait su à l'avance tous les dégâts elle aurait renoncé... ou aurait loué une salle! Elle avait quand même passé une excellente soirée, ce qui compensait un peu le reste. Pour une fois, elle avait su rester à peu près clean, contrairement à Baltazar qui était avachi dans le divan, entouré de paquets de bière. Demain, il ne se souviendrait certainement plus de la fin de la soirée, ce qui n'avait pas l'air de le tracasser... « Putain regardes ces porcs, ils ont gerbé sur le tapis du salon! » Effectivement, plusieurs d'entre ses amis (pour ne pas dire tous) étaient repartis en taxi complètement ivres et au bord de l'overdose, ce qui justifie -ou pas- le vomi dans la salle à manger! Kobra eu presque un haut le cœur, heureusement qu'elle avait prévu de prendre une femme de ménage pour remettre à jour sa maison. Elle avait les moyens, autant en profiter « Tu t'en fou, demain y'à ta boniche qui vient tout nettoyer, tu ne vas pas faire son boulot quand même ? » Même bourré, Baltazar gardait ses attitudes de jeunes bourgeois, dont tout lui sourit. Pire même, l'effet de l'alcool amplifiait ce côté du jeune homme, ce qui avait le don d'énerver Kobra, surtout qu'il savait très bien qu'elle avait longuement hésité à prendre quelqu'un le lendemain de la fête, sachant que seulement les gens fortunés pouvaient se le permettre... donc elle! « EFFECTIVEMENT, VU TON ÉTAT TU NE DOIS PAS VRAIMENT TE RENDRE COMPTE L'ODEUR A VOMIR QUI CIRCULE DANS L'APPART! MAIS MOI JE LE SENS ET JE PASSERAIS PAS LA NUIT COMME ÇA! » En effet, un des principaux défauts de la jeune femme était son emportement, elle se mettait très vite en colère, mais à l'inverse, elle pouvait très vite retrouver son calme, mais pas quand Baltazar continuait ses réflexions déplacées... « On t'a déjà dit que tu étais très sexy quand tu te mettais en rogne ? » Kobra haussa les sourcils. Elle connaissait Baltazar depuis le collège pour tout dire, ils étaient dans la même classe en sixième; les deux petits nouveaux qui ne connaissaient personne. Il ne fallut pas très longtemps pour qu'ils se retrouvent ensemble à passer leur récréation entière, ou encore à s'inviter le soir après les cours. C'est seulement vers la classe de quatrième qu'il se passa quelques trucs entre eux. Enfaîte, rien d'officiel, ils n'étaient pas en couple -au contraire de ce que les autres pensaient- ils ne le sont toujours pas d'ailleurs, mais ils sont tellement proches et s'aiment tellement fort, qu'ils testent souvent les nouvelles choses ensemble. Effectivement, depuis qu'ils se connaissent, ils se sont toujours promis de faire toute leur première fois ensemble, c'est en quelque sorte ce lien, cette relation qui les a rapprochés. En fin de collège, ça commençait par de petites choses, comme fumer pour la première fois, ou encore le premier baiser... mais plus le temps passait, plus ça allait loin... leur première grosse cuite, leur première nuit au commissariat ou encore leur première fois. Ah leur première fois. C'était début lycée, ils étaient en seconde et Baltazar avait une copine qui avait deux ans de plus que lui et elle voulait franchir le pas. Il était plutôt d'accord, mais étant encore puceau et ayant ce pacte avec Kobra, il en avait d'abord parlé à Kobra et ils avaient fini la soirée l'un sur l'autre à califourchon, à faire des choses pas très catholique. Ben quoi, c'était leur première à tous les deux, forcément ils la faisaient ensemble. Ils en gardent d'ailleurs un excellent souvenir, mais, rien ne se créa entre eux, à part cette relation de meilleurs amis fusionnels. Depuis ce jour, ils s'accordaient à coucher ensemble de temps à autre, mais c'était purement sexuel. Aujourd'hui, Baltazar c'est très bien que Kobra est gay, mais il a parfois tendance à l'oublier... Le jeu de la séduction reprend souvent le dessus... « et moi je t'ai déjà dit que j'étais gay ? » Oui parfois elle était assez méchante et cassante, mais elle détestait plus que tout voir Baltazar bourré et encore plus quand elle, elle n'avait que deux coupes de champagnes dans le bide. « Ça m'est égal, j'ai un défi à réaliser et je suis très mauvais perdant... » Il était peut-être dans un état second, mais sa mémoire avait l'air complètement intact. Kobra vint s'asseoir à côté de lui et lui fit un sourire en coin. Non elle n'était pas bi et à part une grande amitié, elle ne ressentait aucune attirance envers Baltazar, du moins, plus depuis qu'elle avait fait sa révélation, ce qui avait laissé de marbre Baltazar... « écoutes chéri, t'as besoin de dormir je crois, on en reparle demain tu veux bien ? » Elle savait pertinemment que Baltazar voulait coucher -une dernière fois sans doute- avec elle et il voulait lui prouver qu'elle n'était pas seulement homo, mais qu'elle était plutôt bi... un défi qu'il allait avoir du mal à réaliser... La soirée se termina ainsi, rassurée, certaine que Baltazar ne se rappellerait plus de rien demain matin, Kobra s'endormit dans son fauteuil après avoir ramassé le vomi et passer de l'eau de javel sur son tapis. (...) « Kobra, kobra réveilles toi ! Tu m'avais dit qu'on reparlerait de ce fameux défi, alors ?! » Bordel, il n'avait donc rien oublié de sa soirée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(m) SOMERHALDER ♣ quand l'amour devient un jeu (RESERVED)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ inside gay community :: ♣ LITTLE COMING OUT :: Character's free-